Projet

Projet d’appui à la gouvernance et au développement des territoires (PAGoT)

État: 

En cours

C’est un projet d’envergure nationale qui met l’accent sur le renforcement de capacités des acteurs et élus locaux à travers la modernisation de la gestion des collectivités locales centrée sur les TIC. Il vise à promouvoir des systèmes performants de gouvernance politique, administrative, économique et partenariale au niveau des territoires (E-gouvernance). Il devra contribuer à accompagner la mise en place de la fonction publique locale, à appuyer les acteurs territoriaux dans la planification, le pilotage et la gestion du développement local.

Contexte et justification

De 1960 à 1972 le Sénégal n’a connu que la Commune comme ordre de collectivité locale. Mais avec la réforme de 1996 la régionalisation consacre l’approfondissement de la décentralisation avec l’érection de la Région comme ordre de collectivité locale à côté de la communauté rurale et de la Commune.

La nouvelle réforme dénommée Acte III de la décentralisation consacre la communalisation intégrale et l’érection du département comme ordre de collectivité locale en lieu et place de la région. La transformation des communautés rurales en communes exige l’existence de ressources humaines suffisamment outillées pour assurer non seulement la bonne marche des services communaux (état civil, gestion des deniers et comptabilité des matières, service domanial etc.) mais également porter le développement durable (socioéconomique, culturel et environnemental) de la circonscription territoriale. Ce besoin incompressible en ressources humaines pour chaque commune, rapporté aux 386 nouvelles communes, donne une idée de l’ampleur des besoins nouveaux en renforcement de capacités engendrés par la réforme.

Cela est également perceptible au niveau département, deuxième ordre de collectivité locale dont le personnel en service aura pour sur besoin d’un renforcement de capacité en gestion administrative, matérielle et financière ainsi qu’en maîtrise d’ouvrages. Considérant le nombre de département (45), les conseillers départementaux issus des élections et dont le profil ne cadre pas toujours avec les exigences de compétences, les agents de service à recruter, il est aisé d’appréhender également les besoins en renforcement de capacités dans les départements. Ces besoins sont renforcés par la perspective de mise en place de la fonction publique locale.
La mise en oeuvre d'un tel programme exige avant tout la modernisation de la gestion des territoires par l'implémentation d'une masse critique d'infrastructures numériques afin de prendre en charge le renforcement de capacité à distance des élus et des acteurs locaux d'une part, et d'autre part mettre en réseau l'ensemble des Collectivités locales du pays.

Objectif général

L’objectif général du programme est de promouvoir des systèmes performants de gouvernance politique, administrative, économique et partenariale au niveau des territoires;

Objectif spécifique

  • Appuyer les collectivités locales dans la conception et l’utilisation d’outils d’amélioration de la gestion des affaires locales ;
  • Renforcer les capacités des collectivités locales dans la mobilisation et la gestion des ressources au niveau des territoires ;
  • Renforcer les capacités institutionnelles de l’ADL ;
  • Promouvoir les cadres de concertation et de partenariat au sein et entre les territoires

Dernières actualités

L’Agence de Développement Local  (ADL) a démarré ce jeudi à Ziguinchor une série d’ateliers de re

Après Kaolack, le Conseil départemental de Foundiougne a abrité ce samedi 17 j

Plan Sénégal Emergent

PSE
L’ambition de l’Etat du Sénégal est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Pour ce faire, il s’agira de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale.

Acte III

Acte III
La vision du Chef de l’Etat, qui guide la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation, est d’« organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022 ». A cet égard, l’objectif général consiste à élaborer une nouvelle politique nationale de décentralisation qui permet d’asseoir des territoires viables et compétitifs, porteurs d’un développement durable.

ONDDL 

ONDDL
L'observatoire national de la décentralisation et du développement local offre aux différentes parties prenantes au développement local, une plateforme d’échanges, de surveillance et de réflexion multi-acteurs. L’objectif de cet Observatoire est de fournir aux différents acteurs, un véritable outil d’aide à la décision, à l’élaboration, à la mise en œuvre, ainsi qu’à l’évaluation et à la capitalisation des projets et programmes porteurs de croissance économique et de développement local.

République du Sénégal

Coat
Le Sénégal se situe à l'avancée la plus occidentale du continent africain dans l'Océan Atlantique, au confluent de l'Europe, de l'Afrique et des Amériques, et à un carrefour de grandes routes maritimes et aériennes.