Actualité

Lancement du projet Bourses Territoriales pour un Sénégal Emergent

BT/PSE

Le ministère de la Gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire a procédé vendredi au lancement de la phase pilote du projet des bourses territoriales pour un Sénégal émergent (BT/PSE), une initiative innovante de promotion de l’entreprenariat local.

La cérémonie de lancement a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge du développement, Jean Paul Malick Faye, en présence du président conseil départemental de Kaolack, Baba Ndiaye, et du directeur général de l’Agence de développement local (ADL), Malal Camara.

Les élus locaux des 124 collectivités locales du pôle territoire Sine Saloum ainsi que les reorésentants des services étatiques déconcentrés ont également pris part à la rencontre qui a eu pour cadre la salle de conférence du Conseil départemental de Kaolack.

Coordonné par l’ADL, initiatrice du projet et pourvoyeuse de subventions en partenariat avec la Direction de l’appui au développement local (ADL), le Projet BT/ PSE, à la différence des projets classiques, constitue une plateforme multi-acteurs et multi-niveaux de financement et d’accompagnement des porteurs de projets individuel ou collectif, a expliqué Jean Paul Malick Faye.

‘’Il se veut un projet qui met en synergie un ensemble de parties prenantes et d’acteurs dont chacun dans son domaine de compétence spécifique a un rôle spécifique à jouer’’, a-t-il ajouté lors de la cérémonie de lancement.

Il a expliqué que dans le cadre de sa mise en œuvre, l’ADL, à travers ses différents services déconcentrés, va s’occuper de l’accompagnement technique des porteurs de projets. Les conseils départementaux des trois régions sont chargés de son exécution et de sa coordination au niveau local, en rapport avec les communes.

‘’Pour les communes d’où viennent ces porteurs de projets, a-t-il poursuivi, il est attendu des maires un appui aux populations sous forme de contribution à la mobilisation de l’apport personnel de leurs populations retenues auprès des institutions de micro- finance.

‘’Pour cela, il est nécessaire de prévoir dans leurs budgets annuels, un montant qui s’élève à 2.500000 francs CFA par collectivité locale, une somme spécifiquement consacrée à la contrepartie au projet de bourses territoriales."

Ainsi, pour la seule année de démarrage du projet, le montant mobilisé pourrait s’élever avec les 124 collectivités locales du pôle territoire Sine-Saloum à 310 millions de francs CFA, en plus de l’enveloppe de 60 millions de francs CFA de l’ADL.

"Ainsi, pour la seule année de démarrage du projet, le montant mobilisé en faveur des populations pour la mobilisation de l’apport leur facilitant l’accès au crédit pourrait s’élever à 370 millions de francs CFA."

C'est dans ce cadre que l'Agence de Développemenent local représentée par son Directeur général a signée des conventions de partenariat avec des structures de micro finances tel que Pamecas et IMCEC afin d'accompagner le projet.

Dernières actualités

L’Agence de Développement Local  (ADL) a démarré ce jeudi à Ziguinchor une série d’ateliers de re

Après Kaolack, le Conseil départemental de Foundiougne a abrité ce samedi 17 j

Plan Sénégal Emergent

PSE
L’ambition de l’Etat du Sénégal est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Pour ce faire, il s’agira de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale.

Acte III

Acte III
La vision du Chef de l’Etat, qui guide la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation, est d’« organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022 ». A cet égard, l’objectif général consiste à élaborer une nouvelle politique nationale de décentralisation qui permet d’asseoir des territoires viables et compétitifs, porteurs d’un développement durable.

ONDDL 

ONDDL
L'observatoire national de la décentralisation et du développement local offre aux différentes parties prenantes au développement local, une plateforme d’échanges, de surveillance et de réflexion multi-acteurs. L’objectif de cet Observatoire est de fournir aux différents acteurs, un véritable outil d’aide à la décision, à l’élaboration, à la mise en œuvre, ainsi qu’à l’évaluation et à la capitalisation des projets et programmes porteurs de croissance économique et de développement local.

République du Sénégal

Coat
Le Sénégal se situe à l'avancée la plus occidentale du continent africain dans l'Océan Atlantique, au confluent de l'Europe, de l'Afrique et des Amériques, et à un carrefour de grandes routes maritimes et aériennes.