Actualité

ALASSANE NDOUR, SG DE L’ADL : « La maitrise de l’information territoriale constitue un enjeu majeur dans la gestion des territoires »

ONT Kolda

Le développement local ne peut se concevoir sans une bonne planification territoriale. Cependant une bonne gestion des territoires passe nécessairement par une maitrise de l’information territoriale, devenue un enjeu majeur dans le développement des territoires.

Kolda abrite, depuis ce jeudi et pour trois jours, la dernière session de renforcement de capacités des points régionaux et départementaux sur l’utilisation de la Plateforme SIG et Géoportail de l’Observatoire National des Territoires.

Cet atelier réunit les acteurs du développement local de la région  et une mission de l’Agence de développement local onsuite par le Secrétaire Général de l’ADL, Alassane NDOUR. « C’est la phase terminale d’une mission entamée depuis la semaine passée dans le pôle Casamance et qui a démarré par la région de Ziguinchor. Une mission qui entre dans le cadre de la formation des points focaux de l’Observatoire National des Territoires » a déclaré M. NDOUR

Cet atelier permetra également aux acteurs de mieux cernner le sens et l’importance de la maitrise de l’information territoriale. Un des objectif de l’Observatoire National des Territoires.

Selon le Secrétaire Général de l’ADL, la maitrise de l’information territoriale joue un rôle stratégique dans la planification, l’exécution et le suivi-évaluation des politiques, des projets et programmes dans les collectivités locales en ce sens qu’elle permet d’orienter les investissements et leur répartition dans l’espace.

« L’information territoriale aide, ainsi, les collectivités locales, les entreprises et les services de l’Etat à améliorer leur gestion logistique ou leur stratégie d’investissement » a-t-il déclaré. 

« C’est pour répondre à cette préoccupation que l’Agence de Développement local (ADL) a mis la maitrise de l’information territoriale au centre de ses priorités pour accompagner la mise en œuvre effective de l’Acte III de la décentralisation et améliorer la gestion dans les collectivités » a précisé M. NDOUR.

Cependant la fonctionnalité de cet dispositif risque d’être confrontée à des problèmes liés à l’instabilité dans la fourniture de l’électricité dans certaines localités du pôle Casamance et également le problème d’accès à internet.

« Accéder à l’information dans certaines zones dans le pôle Casamance, c’est pas toujours évident. L’internet n’est pas disponible partout et si on a pas internet on ne peut pas transmettre l’information de façon stantannée. L'autre problème c’est l’électricité qui n’est pas disponible partout » a soutenu le Directeur du système d’information et de l’Observatoire, Aliou KANDJI.

Cet atelier vise, entre autres, le renforcement sur les outils informatiques ; le partage des différentes composantes, fonctionnalités et outils de la plateforme de l’observatoire  et enfin ; la maitrise par les points focaux des modules « Gestionnaire du SIG, Utilisateur du SIG et utilisateur du  Géoportail Web a rappelé M. KANDJI.

Après la mise en place du Système d’information géographique (SIG) et du Géo Portail de l’Observatoire qui répond aux besoins de partager l’information sur le territoire, les administrateurs de la plateforme, les points focaux et autres utilisateurs ont bénéficié des sessions de renforcement des compétences pour leur permettre d’avoir une meilleure maîtrise de la technologie proposée ainsi qu’un meilleur transfert des informations collectées.

Les acteurs locaux saluent la démarche de l’ADL qui vient ainsi concrétiser une promesse tout en mettant leur mettant au cœur du dispositif d’animation de l’Observatoire.

Tags: 

Dernières actualités

L’Agence de Développement Local  (ADL) a démarré ce jeudi à Ziguinchor une série d’ateliers de re

Après Kaolack, le Conseil départemental de Foundiougne a abrité ce samedi 17 j

Plan Sénégal Emergent

PSE
L’ambition de l’Etat du Sénégal est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Pour ce faire, il s’agira de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale.

Acte III

Acte III
La vision du Chef de l’Etat, qui guide la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation, est d’« organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022 ». A cet égard, l’objectif général consiste à élaborer une nouvelle politique nationale de décentralisation qui permet d’asseoir des territoires viables et compétitifs, porteurs d’un développement durable.

ONDDL 

ONDDL
L'observatoire national de la décentralisation et du développement local offre aux différentes parties prenantes au développement local, une plateforme d’échanges, de surveillance et de réflexion multi-acteurs. L’objectif de cet Observatoire est de fournir aux différents acteurs, un véritable outil d’aide à la décision, à l’élaboration, à la mise en œuvre, ainsi qu’à l’évaluation et à la capitalisation des projets et programmes porteurs de croissance économique et de développement local.

République du Sénégal

Coat
Le Sénégal se situe à l'avancée la plus occidentale du continent africain dans l'Océan Atlantique, au confluent de l'Europe, de l'Afrique et des Amériques, et à un carrefour de grandes routes maritimes et aériennes.